Réforme du 3ème cycle

Le troisième cycle des études médicales a bénéficié d’une réforme (Décret n° 2016-1597 du 25 novembre 2016 ; Arrêté d’organisation du 12 avril 2017 ; Arrêté de formation du 12 avril 2017). Cette dernière s’applique depuis le 1er novembre 2017 à tous les nouveaux étudiants entrants dans le 3ème cycle des études médicales. Les deux systèmes, ancien et nouveau régimes, vont donc coexister.


La réforme du troisième cycle (R3C) découpe l’internat en 3 phases :

  • La phase socle (1 an) : l’objectif de cette phase est de permettre à l’interne d’acquérir les compétences de base en Santé Publique et de les mettre a profit dans des stages spécifiquement sélectionnés pour leur encadrement et leur accessibilité.
    • Formation théorique : 4 modules niveau « Connaissances de Base »
      • Biostatistiques : ce module est validé au travers de 2 UER : Biostatistiques et Modélisation.
      • Épidémiologie et méthodes en recherche clinique : ce module est validé au travers du DU Méthodes et Pratique en Épidémiologie de l’ISPED ainsi que deux demies journée de cours sur la recherche clinique.
      • Économies de la santé, administration des services de santé, politique de santé : les cours de ce module sont disponibles sur la plateforme SIDES.
      • Promotion de la santé : les cours de ce module sont disponibles sur la plateforme SIDES et seront complétés de 2 demi-journées d’ateliers.
    • Formation pratique :
      • 1 stage agréé à titre principal en Santé Publique portant sur l’utilisation des méthodes quantitatives.
      • 1 stage libre (qui peut être réalisé en Santé Publique ou dans une autre spécialité).
  • La phase d’approfondissement (2 ans) : sur la base du socle de connaissances et de compétences acquis précédemment, l’interne développe de nouvelles compétences et se spécialise dans un domaine.
    • Formation théorique :
      • 4 modules niveau « Connaissances de Base »
        • Informatique biomédicale et e-santé.
        • Gestion de la qualité, gestion des risques et de la sécurité des soins.
        • Sciences humaines et Sociales.
        • Environnement et Santé.
      • 4 des 8 modules niveau « Connaissance Avancées ».
    • Formation pratique :
      • 3 stages agréés à titre principal en Santé Publique.
      • 1 stage libre (qui peut être réalisé en Santé Publique ou dans une autre spécialité).
      • possibilité de stage hors subdivision (inter-CHU) pendant cette phase.
  • La phase de consolidation (1 an) : cette phase correspond à une phase de mise en responsabilité de l’interne. Elle consiste en un stage agréé à titre principal en Santé Publique d’1 an, réalisable dans toute la région (subdivision de Bordeaux, Poitiers et Limoges).
    Pour compléter la maquette bordelaise qui inclue obligatoirement un stage DIM ainsi qu’un stage de recherche clinique, ou selon le projet professionnel de l’étudiant, 2 stages de 6 mois seront théoriquement possibles.
    Le classement ECN ne compte plus lors de cette phase (choix par concordance maximum entre les vœux des internes et les vœux des responsables médicaux de stage).
    Les stages hors subdivision (Inter-CHU) ne sont plus possibles lors de cette phase.

Chaque phase est validée par la commission locale de DES. En particulier, à l’issue de la phase socle, est signé entre l’étudiant et cette commission un contrat de formation qui contient le projet professionnel de l’interne, le Master 2 envisagé, éventuellement l’option ou la FST (Formation Spécialisée Transversale) envisagée ainsi que le sujet de thèse de l’étudiant. La thèse doit être soutenue avant la phase de consolidation, étant un prérequis à l’entrée dans cette dernière.

L’ensemble du parcours de l’interne (formation théorique et pratique) est consigné dans un portfolio électronique (e-portfolio). Ce dernier permettra notamment de vérifier la concordance du parcours de chacun avec la maquette de formation lors de la validation de chaque phase et lors de la soutenance de DES.

R3C

Organigramme de la maquette de formation (R3C)

La réforme du 3ème cycle médical a supprimé les anciens DESC et créé des Options (accessibles uniquement via un certain DES) et des Formation Spécialisées Transversales (FST, communes à tous les DES, bien que certaines soient conseillées). Certaines de ces FST permettent de faire de la clinique.

En Santé Publique :
-Option Administration de la Santé (une année supplémentaire s’insérant entre les phases d’approfondissement et de consolidation), consistant en des journées de cours mensuelles se déroulant à l’EHESP à Rennes, en parallèle d’un an de stage en ARS (en cours de validation).

-6 FST conseillées : Nutrition, Addictologie, Hygiène – prévention de l’infection et résistance, Pharmacologie médicale, Médecine scolaire, Bio-informatique médicale

2017-10_infographie-r3c